Achats Responsables épisode IV : les labels et normes pour vous aider

Achats Responsables épisode IV : les labels et normes pour vous aider

Les précédents articles présentaient les éléments clés des achats responsables, les étapes de déploiement et l’intégration dans les étapes du processus achats.

Pour appuyer votre démarche achats responsables, quelques labels et normes peuvent vous aider soit à structurer votre propre démarche, à travailler avec les fournisseurs les plus vertueux ou choisir les produits les plus responsables.

Il ne s’agit pas ici d’être exhaustif mais de vous en présenter les principaux

 

1/ Au fait c’est quoi un Label ? une norme ?

Le Larousse nous dit : « Étiquette ou marque spéciale (…) apposée sur un produit destiné à la vente, pour en certifier l’origine, en garantir la qualité et la conformité avec les normes de fabrication. »

Attention aux faux nez !! chaque label ou norme n’a pas le même niveau de crédibilité ou d’indépendance vis-à-vis des acteurs économiques.

Il en existe trois catégories :

  • Labels de type I : les critères sont définis par des parties tierces, garantissant la transparence et le sérieux des exigences
  • Labels de type II : il s’agit d’auto déclarations informatives, méfiance donc. Je n’en mentionnerai aucun dans cet article
  • Labels de type III : ils informent le consommateur des impacts environnementaux – efficacité énergétique par ex -, cela permet de faire des comparatifs entre les produits et de choisir les plus vertueux

 

2/ Ceux qui vous aident dans votre démarche achats responsables

Norme ISO 20400 : en vigueur depuis le printemps 2017, elle découle de la norme ISO 26000 (voir ci-dessous) et est focalisé sur les Achats Responsables. Elle n’est pas certifiable – comme l’ISO 9001 par exemple -, elle propose des lignes directrices à suivre pour acheter de façon responsable.

Charte Relations Fournisseur Responsables : elle a été conçue en 2010 après un travail de concertation entre le médiateur des entreprises (Ministère de l’Économie) et le Conseil National des Achats et propose aux entreprises et organisation publiques, par le biais de 10 engagements, l’adoption de comportements plus responsables vis-à-vis des fournisseurs.

Label Relations Fournisseurs & Achats Responsables : il va plus loin que la Charte Relations Fournisseur Responsables puisque celui-ci a pour objectif de mettre en avant les entreprises et organisations qui ont fait la preuve – après audit – de leur engagement en faveur de relations fournisseur responsables.

 

3/ Ceux qui vous aident à sélectionner les fournisseurs les plus vertueux

Norme ISO 26000 : c’est un référentiel guide pour les entreprises souhaitant progresser dans leur démarche RSE. Elle n’est pas certifiable

Norme ISO 9001 : très diffusée elle est relative au management de la qualité. Une entreprise certifiée ISO 9001 démontre qu’elle est structurée et maîtrise ses processus.

Norme ISO 14001 : celle-ci est également certifiable et traite des questions environnementales

Norme ISO 45001 : elle donne un cadre pour augmenter la sécurité, réduire les risques et améliorer la santé et le bien être au travail. Avant sa création, la norme OHSAS 18001 faisait référence dans ce domaine.

Label Lucie: c’est un label d’engagement appuyé sur l’ISO 26000. Elle en reprend les questions centrales et valide le fait que l’entreprise est inscrite dans une démarche de progrès sur les questions relatives à la RSE, via des audits notamment.

Label Max Havelar : c’est le plus ancien et le plus connu des labels garantissant l’équité du commerce Nord – Sud

 

4/ Ceux qui vous aident à choisir les produits les plus responsables

BIO : le français ou l’européen sont connus de tou-te-s

Les Ecolabel Européen : ils sont complets car ils prennent en compte des critères environnementaux exigeants tout au long du cycle de vie avec des performances identiques ou supérieures aux produits classiques

NF environnement : dans le même esprit que l’Ecolabel Européen mais français. Il atteste de la conformité des produits et services à des exigences définies par des cahier des charges

PEFC – FSC : ces deux logos concernent les filières bois qui respectent des critères de gestion durable et de traçabilité

Étiquette énergie : elle est européenne, apposée sur les produits électriques et informe de la consommation énergétique des équipements

Énergie Star : d’origine américaine et étendu en Europe en 2001, il récompense les matériels informatiques qui intègre des dispositifs d’économies d’énergie

 

Voici pour conclure les ressources que je vous recommande pour aller plus loin :

La page de l’ADEME consacrée aux Labels environnementaux

L’association regroupant les acteurs du commerce équitable français

Un article du site RSE-NANTES sur les référentiels RSE

 

Et pour finir, une initiative que je trouve particulièrement riche puisqu’elle réunit en un seul lieu l’ensemble des acteurs (bretons !) de l’insertion professionnelle :  laboss

 

Les autres articles de la série :

Comment construire une politique Achats Responsables…

…et pourquoi votre entreprise a tout à y gagner ?

Sous la forme d’une série de 4 articles, je partage avec vous la vision de C2A DUABLE sur les Achats Responsables et sur la marche à suivre pour déployer une politique Achats Responsables :

  1. Les 5 facteurs clés de succès des Achats Responsables
  2. Les étapes pour la mise en œuvre d’une politique Achats Responsables
  3. Intégrer la RSE dans le processus Achat
  4. Les labels et normes pour vous aider

Au fait c’est quoi les Achats Responsables ?

 

 

Auteur : Pierre-Yves Cayla, C2A Durable, février 2019