Achats Responsables épisode III : Intégrer la RSE dans le processus Achat

Achats Responsables épisode III : Intégrer la RSE dans le processus Achat

Dans les deux précédents articles, je présentais les facteurs clés de succès des Achats Responsables et les différentes étapes pour parvenir à déployer une politique Achats Responsables. Au-delà de structurer la démarche, l’une des étapes consiste à intégrer la RSE dans le processus Achats.

Dans sa boite à outils des Achats Responsables, l’Ademe présente un cycle des Achats qui intègre la RSE. Sur cette base, je vous propose d’aller plus loin en le complétant et l’expliquant.

 

 

1/ Stratégie de l’entreprise : adopter le bon positionnement

Cette étape existe en amont du processus achats à proprement parlé, il s’agit d’aligner la politique Achats Responsables avec la stratégie de l’entreprise, les enjeux RSE et ses priorités achats L’épisode II détaille ce point.

 

2/ Politique achats : transposer cette politique dans les conditions générales d’achats

Une des clés de voute de la relation entre votre entreprise et vos fournisseurs sont les conditions générales d’achats, c’est le moment de les dépoussiérer !! Souvent vécues par les fournisseurs comme abusives sur certains points, notamment quand la relation fournisseur / client est déséquilibrée, la loi Hamon de 2017 les rend plus compliquées encore à appliquer dans le cas ou certaines dispositions seraient contraires aux CGV du fournisseur. Les Achats Responsables sont fondés sur le principe d’éthique dans les affaires, d’équilibre dans les relations, de respect de la législation, alors autant appliquer ces principes aux éléments qui fondent la relation et envisager son contenu comme les attentes du client. En les rendant souples et négociables vous pourrez tout autant inciter votre fournisseur à corriger certains travers des conditions générales de vente.

 

3/ Expression du besoin : redéfinir le cahier des charges

Dès l’expression du besoin vous pouvez y intégrer des critères d’achats responsables : % de matières recyclés, labels, % d’heures réservées aux personnes éloignées de l’emploi, consommation énergétique, recyclabilité des matériaux… sont autant d’éléments qui vont dès le départ infléchir sur les solutions qui vous seront proposées. Autre point important, réfléchissez en termes de fonctionnalité et non de solution technique, cela vous permettra d’avoir des réponses répondant à votre strict besoin, plus innovantes, plus vertueuses et plus économiques.

 

4/ Stratégie Achats : avoir une vision à long terme

C’est presque le B.A BA d’une stratégie Achats Responsables réussie !! Comment impliquer ses fournisseurs si vous leur soumettez un appel d’offre ou changez de spécifications techniques tous les ans ? Mettre en place des solutions innovantes, nécessitant d’investir doit pouvoir se faire dans une certaine sérénité que vous pouvez offrir à vos fournisseurs. Soyez exigeants comme vous l’êtes en termes d’ambitions vis-à-vis de vos fournisseurs, ils n’en seront que flattés et vous suivront dans votre démarche.

 

5/ Panel fournisseur : qualifier les bons

Un peu à l’image de votre cahier des charges qui doit intégrer des critères RSE, faites de même pour vos fournisseurs. Posez-vous les bonnes questions pendant vos recherches : où est-il localisé ? quelles sont ses actions en terme de RSE ? répond-il de façon satisfaisante à ses obligations légales en matière environnementale ou sociale ? Dans la construction de votre questionnaire de découverte, intégrer des critères RSE vous permettra de prendre en compte cet aspect en plus de la capacité technique ou la solidité financière.

 

6/ Appel d’offre : choisir le bon couple fournisseur / produit

Les critères usuels pour évaluer la pertinence d’une offre sont le prix, la qualité, le délai. Avoir une approche Achats Responsables n’empêchent pas de répondre à ces objectifs mais doit être nuancé. Au prix préférez le coût total de possession qui prendra en compte des notions plus larges telles que les coûts d’utilisation (énergie, maintenance), les coûts de fin de vie (destruction, fin de vie) ou de non qualité. La prise en compte des coûts complets est donc vertueuse pour la RSE mais aussi pour la marge de l’entreprise puisqu’elle englobe tous les coûts associés à l’achat. De plus vous pouvez ajouter des critères RSE pour départager plusieurs solutions techniques différentes.

 

8/ Suivi de la performance : choisir les bons indicateurs

La mise en place de la mesure de la performance Achats Responsables a d’abord une vertu interne pour l’entreprise. Toute mesure de performance permet :

  • La valorisation des bonnes pratiques, en interne ou chez les fournisseurs
  • La mesure de la progression de la démarche et la réalisation des plans d’action
  • La construction d’arguments pour convaincre les partenaires internes du bien-fondé de la démarche
  • De donner des objectifs aux acheteurs et aux fournisseurs et ainsi permettre des changements plus rapides

 

De toute mesure de performance découle la fixation d’objectifs, assurez-vous que ceux-ci respectent bien la règle SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste, Temporel) où la réussite des projets Achats Responsables va être compromise. Assurez-vous également que ces critères de performance reprennent ceux que vous avez précédemment fixés pour la sélection des fournisseurs et de la solution.

 

De la stratégie d’entreprise au suivi de la relation fournisseur, le processus achats est la colonne vertébrale de l’acheteur. Il est révélateur de la cohérence d’une politique achats structurée, le placer au cœur de la politique Achats Responsables c’est assurer la réussite de son déploiement.

 

Les autres articles de la série :

Comment construire une politique Achats Responsables…

…et pourquoi votre entreprise a tout à y gagner ?

Sous la forme d’une série de 4 articles, je partage avec vous la vision de C2A DUABLE sur les Achats Responsables et sur la marche à suivre pour déployer une politique Achats Responsables :

  1. Les 5 facteurs clés de succès des Achats Responsables
  2. Les étapes pour la mise en œuvre d’une politique Achats Responsables
  3. Intégrer la RSE dans le processus Achat
  4. Les labels et normes pour vous aider

Au fait c’est quoi les Achats Responsables ?

 

 

Auteur : Pierre-Yves Cayla, C2A Durable, octobre 2018