Pour 2/3 des décideurs Achats, les Achats Responsables sont compatibles avec les contraintes budgétaires

Pour 2/3 des décideurs Achats, les Achats Responsables sont compatibles avec les contraintes budgétaires

C’est ce qui ressort du baromètre des Achats Responsables 2018 – OpinionWay pour l’ObsAR. Étude réalisée depuis maintenant 6 ans auprès d’un panel de décideurs Achats (269 cette année) elle permet de percevoir l’intérêt croissant qu’ont les organisations pour ce type de démarche mais également le chemin qu’il reste à parcourir.

En premier lieu un satisfécit, pour 40% des répondants, les Achats Responsables sont une priorité et pour 51% d’autres, un élément à prendre en compte. Autrement dit 9 Décideurs Achats sur 10 souhaite mettre en œuvre une politique Achats Responsables et 85% ont une bonne connaissance des règlementations, référentiels et bonnes pratiques.

Si trois des quatre freins identifiés diminuent encore cette année (objectifs contradictoires, contraintes budgétaires, manque d’expertise interne), le manque d’indicateurs de mesure est un frein pour 45% des répondants et augmente (+3 points) vs 2016. On peut le mesurer à deux aspects importants : les délais réels de paiement qui doivent progressés (42 % compris entre 46 et 60 jours, 3% au-delà de 60 jours) et plus de la moitié des décideurs Achats qui n’ont pas une bonne connaissance de la performance RSE de leurs fournisseurs.

Un élément très intéressant ressort également de cette étude, c’est la place faite à la maîtrise des coûts et des risques dans une approche Achats Responsables. 82% des décideurs ont une analyse des risques fournisseurs, plutôt par type d’achats. Un bémol en revanche concernant l’approche en coût complet qui semble baisser vs 2017 (59% vs 71%) sans doute dû – comme le précise l’enquête – à une forme de maturité sur le sujet, qui en rend sa perception plus complexe. C’est tout de même plus d’un décideur Achats sur deux qui y a recours systématiquement ou parfois, et c’est une bonne nouvelle. Ce constat de recherche de meilleure efficacité économique dans les Achats Responsables se traduit aussi par le premier objectif en matière d’environnement : la réduction des consommations. Vertueuse pour l’environnement, très intéressante pour le budget, c’est le double effet Achats Responsables !!

Finalement quels enseignements peut-on tirer de cette étude ? Quels conseils pourraient on donner aux décideurs Achats qui veulent se lancer dans les Achats Responsables ?

Voici mes 5 recommandations :

1.    Former vous aux principes des Achats Responsables, pour bien comprendre tous les enjeux et avoir une vision globale de cette question

2.    Réaliser une cartographie des risques, pour vous permettre d’identifier les familles à traiter en priorité

3.    Systématiser les approches en coûts complets, même si les premières études sont perfectibles, vous allez progresser

4.    Mettez en place des indicateurs de suivi de la performance, mesurables, durables et compréhensibles

5.    Partager vos expériences avec vos fournisseurs, vos partenaires, vos clients vous permettra de vous inspirer des meilleures pratiques et de donner une bonne image de votre entreprise

 

Auteur : Pierre-Yves Cayla, C2A Durable, février 2018

Nb : article initialement publié le 19 février sur Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *